Renseigne ton adresse email si tu souhaites recevoir les actus

Les clés de notre bien-être

Par 1

Dans la continuité de mon premier article (Une palette d’humeurs pour une femme libérée), je voudrais aujourd’hui parler bien-être avec soi-même.

sneakersA l’ère de l’hyper connectivité, où les réseaux sociaux font régner le concours de la meilleure vie, où l’amour s’exprime à coups de « rien de sérieux », où les paires de sneakers (ndlr. qui provoquent parfois, pour certaines  d’entre nous, d’irrésistibles coups de foudre. photo ci-contre)  valent le prix de près de 200 baguettes de pain :

il serait peut-être temps de se retrouver avec soi-même, juste soi.

Après toutes les proclamations « féministes » de ces derniers mois, la lutte et la recherche de valorisation ont pris le pouvoir sur le bien-être. Évidemment, être féministe dans ses plus simples fondements, c’est rechercher l’égalité civile et sociale face au sexe opposé, par conséquent défendre les droits des femmes.

Cependant, réfléchissons bien : se sentir bien en tant que telle, n’est rien d’autre qu’un de nos droits essentiels.

Apprendre à mieux se connaître : Libérons-nous !

Affiner nos propres goûts devient tabou. Si on en croit le monde de la mode, suivre rigoureusement les tendances en vogue, permettrait de se différencier. Et bien non, se laisser porter par les diktats nous fait encore plus de mal qu’à notre petit portefeuille. Avant de craquer sur le dernier sac Off White qui nous fait de l’œil depuis quelques semaines, il nous faudrait, pour commencer, apprendre à nous connaître. Pour se faire, il nous faut nous détacher d’Instragram (5 petites min, histoire de pouvoir terminer l’article) pour déceler ce qui nous plait. La meilleure façon de se connaître est d’écouter ses envies, même les plus brimées. – Attention, l’idée n’est pas non plus de sortir à moité nue, habillée d’un simple trench-coat à moitié ouvert, là c’est trop. – Il s’agit là de faire la différence entre ce qui nous plait vraiment et ce qu’on nous pousse à aimer.

Apprendre à s’aimer, to the moon and back

Cette petite robe en vitrine, sur laquelle nous avons toutes déjà lorgné en pensant qu’elle allait mieux à ce mannequin en plastique plutôt qu’à nous. Pour toutes ces robes qui n’ont pas eu la chance d’habiller délicieusement notre corps, je demande une minute de silence. Tout simplement, il est temps d’accepter la mascarade lancée par Photoshop et perpétrée par Instagram, toutes ces photos sur nos écrans sont fausses.

Même si notre cerveau ne réussit pas à l’intégrer, toutes ces filles sublimes sont vous et moi. Un 34 sera tout aussi joli qu’un 48, et même si mon 85B ne concurrence pas le 90C de Gigi. Ces petites vergetures sur nos corps sont de simples petits tatouages… tous nos complexes sont en réalité nos différences et nos atouts.

Apprendre à avoir confiance en soi : regardons nous d’un autre œil

Alors oui, c’est un fait, un bon nombre d’entre nous, voir la majorité d’Instagram souffre d’un manque cruel de confiance en soi. Et si, si, même les mannequins ont leur propres complexes –  je n’ai pas pu aller leur demander, problème de timing dans nos emplois du temps – (private pas si private joke).

Les complexes nous rendent humains, tout le monde en a, il suffit simplement de savoir les gérer. Plus facile à dire qu’à faire vous me direz. L’idée est d’aller de l’avant tout en douceur, de comprendre quelles sont nos forces et nos faiblesses et de transformer ces dernières en avantages. Il est clair que dans la vie de tous les jours, au boulot, dans la rue, au resto, dans le bus, il n’y a pas de cadrage pour mettre en valeur ses atouts, seule la confiance en soi le permet. La seule personne qui doit primordialement nous trouver belle et nous admirer : c’est nous-mêmes. Pendant longtemps, la taille de mes seins m’a complexé, jusqu’à ce que je comprenne que mes seins, qu’importe leur taille, sont beaux. En les acceptant, j’ai trouvé comment les habiller et me trouver sexy avec.

J’ai pris confiance en moi.

Il est temps de souffler !

Le dernier de mes conseils, concerne le fait d’appendre à garder son calme à chaque instant. Pour se faire, plusieurs astuces apaisantes sont de rigueur :

  • pratiquer un sport, rien qu’une heure d’activité physique par jour permet de relâcher la pression de la journée,
  • boire une tisane  pour une pause relaxante à tout moment de la journée,
  • prendre un bain chaud qui lutte contre le stress et favorise une meilleure respiration.
  • Ajoutez-y un petit gommage pour vous relaxer tout en douceur. (Le gommage Magnolia Butter Scrubber de chez Erborian est un de mes préférés, il n’est malheureusement pas bio mais prépare la peau d’un toucher extrêmement soyeux)

Et puis si tout cela ne fonctionne pas, vous pouvez toujours essayer la méthode Coué : « Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux ».

N’hésitez pas à suivre le blog sur TwitterFacebook et Instagram !

Partagez !

Aucun commentaire.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *