Renseigne ton adresse email si tu souhaites recevoir les actus

Comment j’ai arrêté de fumer définitivement

Par 0

Quand on commence à fumer on est inconscient du danger que ça représente parce que je crois qu’au fond, on se croit toujours invincible. C’est ce qui fait que pendant des années on ne se pose aucune question en étant fumeur, on profite d’un « plaisir » qu’on s’est fabriqué.

Voici les étapes qui m’ont permis d’arrêter alors que je pensais ne jamais pouvoir aller contre mon addiction :

J’ai pris conscience de mon addiction (ça fait cliché ! et pourtant…)

J’ai compris que c’était dangereux pour moi et que je ne contrôlais rien. Rien à voir avec les pubs préventives qu’on voit à la télé, perso ça me faisait rien ça. Les images choc on s’y habitues…

Je me suis pas lancée dans mon projet avant d’être sûre

En fait ça faisait 1 voir 2 ans que je voulais arrêter et je ne m’en sentais pas capable donc j’ai arrêté seulement quand je savais que j’aurais la force. Pourquoi je n’en ai pas été capable avant ? j’étais dans ma dernière année d’étude, y’avait mon stage qui était plus que stressant et je vivais une période très difficile au niveau personnel. Il était impossible pour moi d’arrêter à ce moment là. Si vous êtes dans une période difficile je vous déconseille d’arrêter mais de le reporter à un moment où vous serez sûrs.

J’ai préparé mon arrêt !

Les gens trouvent ça un peu bizarre lol mais je me suis organisée : j’ai regardé combien de tabac il me restais, j’ai choisi ma semaine et mon premier jour d’arrêt. J’ai prévu les conditions dans lesquelles je me trouverai. Concrètement, j’ai choisi le début d’été (une période favorable à la bonne humeur), je travaillais pas, j’étais en recherche d’emploi donc pas de stress du travail. Je me suis éloignée des personnes avec qui je pouvais potentiellement me prendre la tête et je suis partie donc 2 semaines entières à Paris chez mon copain (il supporte plutôt bien mon caractère de cochon mdr). Je ne suis pratiquement pas sortie durant les 2 semaines parce que je savais que la moindre petite chose serait prétexte à péter un câble…

J’ai fait des recherches pour me préparer à la suite

C’est tout bête mais mine de rien je savais pas à quoi m’attendre… J’étais une accro sévère et j’avais jamais tenu 1 jour sans fumer (si si je vous assure). J’ai recherché des articles sur internet et j’ai pas mal lu toutes les infos sur www.tabac-info-service.fr. Je sais pas pourquoi j’allais même souvent sur le site, peut-être pour me redonner un peu de courage ? En tout cas, ils ont plein d’informations et de conseils supers sur leur site et je vous conseille d’y faire un tour. Bref, je regardais sans arrêt les effets positifs de l’arrêt et je me projetais dans le futur sans la cigarette.

J’ai mesuré les conséquences : Je savais que j’allais prendre du poids et je l’ai accepté d’avance, après tout ma santé c’est plus important ! Le poids je m’en occuperai plus tard.

Comment j’ai vécu le sevrage…

Je sais pas si j’étais sévèrement atteinte mais quand je restais une journée sans fumer j’avais la tête qui tournait et des palpitations à certains moments. J’ai donc appréhendé les premiers temps sans la cigarette et je me suis demandé comment mon corps allait réagir. J’ai eu des vertiges et des palpitations durant les 2 premières semaines en diminuant jusqu’à ne plus en avoir. Le pire c’était vraiment la première semaine, j’avais vraiment plus le contrôle de mes nerfs et j’étais fatigué. C’est pourquoi je me suis presque enfermée. Ça vous paraît exagéré ? Et pourtant c’était ma façon d’y arriver.

Je me récompensais

Je faisais le calcul : « bon alors d’habitude je dépense 40 euros par mois en tabac et feuilles donc ce mois-ci je vais pouvoir m’acheter ça ! »

Eh ben oui, j’en avais largement le droit ! lol je me récompensais parce que j’estimais que chaque jour sans la cigarette était un exploit donc au début, chaque mois, je me suis acheté un truc avec l’argent économisé. C’est très symbolique je pense et c’était très plaisant !

Enfin, dès que je sentais un bénéfice j’en parlais et j’étais heureuse, c’était ça aussi ma récompense : moins de fatigue, moins de stress, moins de contrainte de lieu pour fumer, plus d’odeur de tabac froid dans mes cheveux, bien plus de souffle et j’en passe…

Les effets positifs ne cessent de se faire ressentir aujourd’hui et je me sens tellement mieux. Je cache pas que j’ai toujours peur de replonger, en pensant au plaisir procuré par une cigarette. Mais pour l’instant je tiens bon !


Si tu souhaite arrêter de fumer, je te soutiens à 100%. Dès que tu te sens prêt(e) fonce ! Si cet article te fait réagir n’hésite pas à me laisser un commentaire pour raconter ton expérience ou tes pensées.

Bisous bisous ! Hanna.

Partagez !
  • Alioune
    mars 8, 2017
    Salut je m’appelle Alioune. J’ai bien aimé ton article. J’ai décidé plusieurs fois d’arrêter de fumer sans succès. Pourtant je fume pas plus de 4 cigarettes par jour. J’ai décidé d’arrêter pour de bon. Ce qui me fait fumer c’est l’ennuie. J’aimerai bien avoir quelques conseils de ta part.
    Merci
    • Hanna
      mars 11, 2017
      Salut je te souhaite beaucoup de courage. Je pense que pour réussir il faut mettre toutes les chances de ton côté en ayant déjà une grande volonté d’y arriver. Ensuite ce qui a pu m’aider et de pratiquer un peu d’exercice à côté et de m’isoler un bon moment pour éviter de faire subir ma mauvaise humeur aux autres pendant l’arrêt et ne pas risquer de reprendre sur un coup d’énervement…
      N’hésite pas à poster tes messages pour me dire où tu en es dans ta démarche !
  • Lavisionrauz
    avril 23, 2015
    J’ai envie d’arrêter de fumer, depuis plusieurs mois. Mais je ne me sent pas prête. Je suis encore instable sur certains points de ma vie et je sais que je vais craquer. Alors je préfère attendre, être sûre d’être capable de tenir. Attendre le moment le plus propice pour une vraie réussite plutôt que d’échouer et de culpabilisé. En tous cas merci pour ton article, je le garde sous la main pour pouvoir me motiver, tenir le coup au moment venu.
    • Hanna
      avril 24, 2015
      Coucou ! Je te comprends, moi aussi j’ai hésité pendant très longtemps. Si tu ne te sens pas prête ne te lance pas dans cette aventure qui serait trop fragile au final mais profites en pour préparer ton plan d’attaque ! te préparer psychologiquement. Si tu y pense sérieusement, tu y arrivera c’est sûr et certain. N’hésite pas à revenir par là, ou sur twitter lorsque tu sera décidé et si tu as besoin de conseils, je t’encouragerai 😉

      En tout cas je suis contente que mon témoignage puisse t’apporter du positif 🙂

      à bientôt

  • […] On peut ajouter à ça le fait que j’ai arrêté de fumer l’été dernier (d’ailleurs si vous pensez à arrêter je vous conseille de lire « 13 bonnes raisons d’arrêter de fumer » et « Comment arrêter de fumer définitivement ? Mon retour d’expérience…! »). […]
  • […] Si tu veux savoir comment je m’y suis prise, je t’invite à lire cet article : « Comment j’ai arrêté de fumer définitivement : Mon retour d’expérience&#… […]

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Curabitur venenatis, suscipit adipiscing lectus quis, massa Nullam Praesent